Les légumes farcies

Les tomates du jardin étaient trop belles pour ne pas tenter d’en farcie pour les mettre au congélateur pour l’hiver. Mais comme j’aime bien les pommes de terre farcies, j’ai voulu tenté l’expérience avec elle aussi.

Ingrédients

  • Tomates
  • Pommes de terre
  • Farce à légumes
  • Lardons fumés
  • Oignons émincés surgelés
  • 3 gousses d’ail
  • Herbes de provence
  • Basilic
  • Sel, poivre
  • Vin blanc

Préparation

La farce

  1. Mettre la farce dans un saladier
  2. Y ajouter les oignons surgelés, les lardons
  3. Couper l’ail en tout petits morceaux
  4. L’ajouter à la farce avec les herbes de Provence et le basilic et mélanger verser 25cl de vin blanc dans la farce.
  5. Mélanger et réserver

Les pommes de terre

  1. Choisir des pommes de terre assez longues
  2. Les éplucher
  3. Les faire précuire dans de l’eau salée bouillante. Il s’agit juste de les attendrir pour les creuser.
  4. Couper la pomme de terre dans le sens de la longueur à un peu moins d’1/3 de sa hauteur.
  5. Creuser la base à l’aide d’une petite cuillère.
  6. Les réserver

Les tomates

  1. Laver les tomates et les égoutter. Couper le haut de la tomate et débarrasser ce couvercle du reste du vert de la tige.
  2. Vider la chair de la tomate et la réserver. Seuls les pépins sont à jeter.
  1. Ne pas hésiter à couper la base si la tomate est bancale.

Le garnissage

Cette opération est facile. Il suffit de garnir les légumes avec la farce à l’aide d’une petite cuillère.

  • Ensuite remettre les chapeaux
  • Verser le jus de la farce dans le plat
  • Mettre un petit morceau de beurre sur chaque légume 
  • Les enfourner dans un four chaud à 180/200° pendant 50 min

Les chapeaux évitent que la farce crame sur le dessus et devienne ainsi trop dure à manger.

Vous pouvez les déguster seuls ou accompagné de la garniture de votre choix.

Pour en profiter tous l’hiver, il faut les laisser refroidir et puis les congeler.

J’ai choisi de les faire dans des barquettes en aluminium car cela permet de les réchauffer directement dedans à la sortie du congélateur.

Bon appétit !

0

Le couscous de ma maman

Alors, d’accord, ce n’est pas la vraie recette de là-bas. Encore que même là-bas il existe différentes recettes de couscous. Mais tous ceux qui l’ont mangé – moi la première- l’ont trouvé très bon.

Ingrédients

pour 4/6 personnes

  • 4 à 6 carottes
  • 600 g de tomate pelées
  • 4 à 6 cuisses de poulet
  • 800 g à 1 kg de collier d’agneau
  • 2 oignons
  •  deux poivrons vert et un rouge
  • harissa pour la sauce

 

  • 3 navets
  • 1 boîte de pois chiches
  • 1 cuillère et demi à café de 
    raz- El-hanout
  • 4 à 6 merguez
  • sel
  • raisin de Corinthe 
  • 500 gr  de graine de couscous
  • beurre

Préparation

1/ Faire revenir la viande 

2/ Faire revenir les 2 oignons après avoir doré la viande 

3/ Ajouter les carottes les tomates, le céleri, les navets, du sel et  les deux poivrons vert et un rouge. Couvrir le tout d’eau.

4/ Laisser mijoter 1h30. Plus il cuit meilleur, il est.

5/Ajouter les pois chiche et la cuillère de raz- El-hanout

6/ Ajouter un peu d’eau pour le bouillon

7/ Cuire les merguez

8/ Mettre du bouillon dans un bol y ajouter les raisins le temps qu’ils s’imprègnent du jus

9/ Dresser le plat et déguster 

Pour la semoule

1/ Mettre les graines dans un plat

2/ Faire bouillir de l’eau et la saler

3/ La verser sur le mélange semoule/ beurre

4/ L’égrener jusqu’à absorption complète de l’eau

Pour la sauce piquante
1/ Prendre du bouillon dans un bol


1/ Prendre du bouillon dans un bol

2/ Ajouter de l’harissa au bon goût de chacun

Il est encore meilleur réchauffé.

Merci Maman !

0

Les calamars à la tomate

Les vacances sont propices pour cuisiner. Voici donc une recette rapide et délicieuse (merci Maman).

Ingrédients

– sauce tomate maison

– des calamars surgelés

– un bouquet garni pour le bouillon

– des oignons

– sel, poivre

Préparation

1/Mettre le bouquet garni dans de l’eau bouillante.

2/ Y ajouter les calamars pendant 3 à 4 min maximum.

3/ Faire fondre les oignons sans les caraméliser.

4/ Égoutter les calamars

5/ Verser la sauce tomate dans la casserole avec les oignons.

6/ Y ajouter les calamars.

7/ Saler, poivrer

8/Servir chaud avec du riz

On peut ajouter des dés de chorizo afin de donner une touche hispanique à ce plat.2

Le gratin Dauphinois léger

La recette qui suit est l’un de mes plats préférés : Le gratin Dauphinois. Ce plat à base de pommes de terre, d’oignons, de crème et de lardons accompagne à merveille les plats de viande. Sauf qu’au fil du temps, la recette de base se heurte de plus en plus à mon intolérance au lactose. Voici donc une version beaucoup plus légère et digeste. (Merci Maman !)

 

Ingrédients 

  • des pommes de terre à gratin
  • 2 bouillons cube (au choix selon l’accompagnement : bœuf, volaille, bouquet garni….)
  • des oignons émincés
  • 2 gousses d’ail
  • 1/2 brique de  crème demi-écrémé
  • des lardons
  • du gruyère rapé
  • sel
  • poivre

Préparation

1/ Couper les pommes de terre en tranches

2/Émincer les oignons

3/Dans une casserole, faire chauffer le bouillon dans un 1/2l d’eau

4/ Frotter le fond du plat à l’ail

5/Beurrer le fond du plat

6/ Étaler une couche de pommes de terre, une couche d’oignons.

7/ Parsemer et de lardons et de fromage râpé

8/ Recommencer l’étape n°6 et n°7 autant de fois que nécessaire pour obtenir l’épaisseur souhaitée.

9/ Saler et poivrer chaque étage. Attention les lardons et le bouillon peuvent saler le gratin

10/ Ajouter la demi brique de crème demi-écrémé au bouillon et bien mélanger. L’assaisonner selon son goût.

11/ Verser le mélange bouillon crème jusqu’à moitié du plat

13/ Cuire 1h30 au four à 200°.

Bon Appétit !

 0

Les fraises « mojito »

Après ces quelques instants d’absences, voici une nouvelle bidouille culinaire : Les fraises préparées façon mojito.

Mon allergie aux fraises, que j’adore par ailleurs, est à l’origine de la recette. En effet, les fraises vendues dans le commerce, même bien lavées et préparées me donnent d’affreuses crises d’urticaire. Bizarrement, avec celles que je fais pousser dans mon jardin, je n’ai pas ce genre de problème. La seule solution pour en continuer d’en manger sans devoir prendre de médicaments est…de les arroser de citron.

Ingrédients 

  • Des fraises
  • 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 2 cuillères à soupe de rhum
  • 1 jus de citron
  • de la menthe

 

 

Préparation

  1. Nettoyer les fraises à l’eau claire
  2. Les découper en quartiers
  3. Saupoudrer les fraises de 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
  4. Verser les 2 cuillères à soupe de rhum et de citron.
  5. Mélanger.
  6. Lors du service, ajouter une ou deux feuilles de menthe.

Pour ceux qui préfèrent sans alcool, on peut remplacer le sucre, le rhum et le citron par un peu de sirop Monin « Mojito »

On peut aussi tout simplement ajouter au sucre et au citron, un sachet de sucre vanillée.

Bon appétit !

 0

Les rouleaux de printemps

Après le riz cantonais, on continue avec un autre classique de la cuisine asiatique : Le rouleau de printemps.

Il est très facile à préparer, l’étape la plus difficile étant le « roulage ». Accompagné d’une sauce aigre-douce légèrement pimentée, il constitue une entrée rafraîchissante.

Ingrédients

  • 1 ou 2 carottes
  • feuilles de galette de riz
  • Vermicelle de riz
  • 10/12 crevettes décortiquées
  • 150/200 gr de poulet émincé
  • Salade
  • 1 concombre
  • feuille de menthe, coriandre etc…
  • germes de soja (ou haricot mungo)
  • 1 feuille de papier sulfurisé
  • du film étirable

Préparation

1/ Éplucher et râper les carottes. Réserver

2/ Faire revenir le poulet, le saler et poivrer. Réserver.

3/ Cuire le vermicelle de riz en le plongeant quelques minutes dans de l’eau bouillante. Égoutter et réserver

4/Laver et effeuiller la salade

5/ Mettre dans un saladier de l’eau chaude. Y tremper au fur et à mesure les feuilles de galette de riz. Celle-ci doit devenir souple et transparente.

6/ L’étaler sur la feuille de papier sulfurisé.

7/ Mettre les ingrédients sur le haut de la feuille dans l’ordre suivant :

  • Crevette (1 ou 2 selon la taille)
  • Salade
  • vermicelle
  • concombre, carottes rapées
  • soja
  • poulet
  • Feuilles de menthe, de coriandre

 

 

 

8/ Commencer à rouler la feuille de riz assez serrée puis une fois roulée, rabattre les côtés.

Recommencer l’opération autant de fois que nécessaire.

 Astuce :

Afin de conserver plus longtemps vos rouleaux de printemps et leur donner une meilleure tenue, il faut les emballer dans du film étirable.

On peut mettre ce qu’on veut comme crudités dedans comme par exemple de l’avocat.

 

 

 0

La tarte aux pommes exotique

Comme il y a un petit moment que je ne vous ai pas proposé de recettes, voici une recette légère (enfin presque  😛  ) de tarte aux pommes.

Recette facile. 15 min de préparation, 40 min de cuisson

Ingrédients

  • 2 grosses pommes
  • 1 pâte feuilletée (bon ok c’est un plan de feignasse mais une pâte feuilletée bio toute prête ou du boulanger c’est aussi bon)
  • 100gr de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100 gr de noix de coco en poudre
  • 50 gr de beurre fondu
  • 20 gr de farine
  • 2 oeufs
  • de la  confiture de mangue au rhum vieux
  • 1 cuillère à café de rhum

Préparation

1/ Éplucher les pommes, les couper en fines tranches

2/ Les mettre dans un saladier avec la cuillère à café de rhum et le sucre vanillé. Les mélanger régulièrement.

3/ Mettre la pâte feuilletée dans un plat. La piquer avec une fourchette et la faire cuire à blanc au four 5 min.

4/ Dans un saladier, mélanger le sucre la noix de coco râpée, la farine, le beurre fondu et les œufs

5/ Étaler la confiture sur la pâte.

 

6/ Disposer dessus les pommes

 

7/Étaler sur le dessus de la tarte la préparation à la noix de coco

8/Faire cuire la tarte 40 min au four à 220°C

9/ Servir tiède.

Bon appétit !0

Le Tourain blanchi à l’ail

Quand le froid s’installe, il y a une soupe qui me rappelle toujours l’enfance, mes grands-parents et mon Sud-ouest natal : le Tourain  blanchi à l’ail. Voici la recette que mon arrière-grand-mère et ma grand-mère faisaient :

Ingrédients :

  • Ail
  • Huile
  • Eau bouillante
  • 1 œuf
  • Vermicelle
  • Vinaigre
  • Sel, poivre

Préparation

1/ Eplucher et émincer l’ail

2/Faites revenir l’ail dans l’huile

3/ Rajouter l’eau bouillante.

Astuce : pour gagner du temps je triche, je mets l’eau à chauffer avant dans la bouilloire.

4/ Y mettre le vermicelle à cuire

5/ Séparer le blanc du jaune de l’œuf

 

6/Mettre le blanc à pocher dans le bouillon

7/ Laisser mijoter

 

8/ Pendant ce temps, mélanger le jaune d’œuf avec le vinaigre

9/Hors du feu, ajouter à la soupe ce mélange jaune d’œuf/vinaigre à la fin de la cuisson. . Elle « blanchit », d’où son nom  !

10/ Saler et poivrer selon votre convenance.

Et bon appétit !

Et comme c’est une recette du Sud-ouest, j’ai toujours vu les anciens mettre une goutte de vin rouge dans le fond de l’assiette à la fin de leur soupe pour faire Chabrot.

Pour ceux qui craindraient d’avoir une haleine chargée en ail pendant une semaine (minimum 😛 ), il suffit de ne pas manger les morceaux d’ail.0