Fourre-tout, boîte à mouchoirs en décopatch

Il y avait un petit moment que je n’avais pas présenté ici mes dernières réalisations. Pourtant je n’ai pas chômé entre un sac à main, des pochettes pour masque, des masques , bijoux (article à venir) etc…

Comme un célèbre magasin de loisirs créatifs faisait -50% sur des objets en bois à customiser, j’ai jeté mon dévolu sur un mini casier, d’un petit vide poche et d’un cache-pot.

A l’origine ces trois objets était en pin brut. Si la technique de décopatch est la même pour les 3, pour la peinture c’est différent.

1/ Le cache-pot et le vide poche

J’ai peint les deux à l’aide d’une bombe argenté. Après séchage, j’ai appliqué le décopatch sur le bois.

On encolle le bois, on pose le papier (papier peint, papier spécial décopatch, papier journal, feuille de livre etc…) et on repasse une couche de colle. La colle devient transparente au séchage. 

Si on souhaite rendre l’objet imperméable, il suffit de le vernir avec un vernis incolore.

Et j’ai achevé l’ensemble avec un ruban de strass thermocollant fixé au fer à repasser.

A l’origine, je ne savais pas trop quel usage faire de ce cache-pot quand j’ai réalisé qu’il faisait la bonne taille pour camoufler une boîte à mouchoirs carré qui parfois a des décors plus ou moins heureux. Là, il n’ y a plus ce souci puisqu’on ne voit plus le carton.

2/ Le meuble à tiroirs

Lui je savais comment je voulais le pimper, mais pas pour quels usages. 

Je l’ai peint au pinceau avec de la peinture boiserie monocouche bleu pâle. puis j’y ai apposé le décopatch selon la technique évoquée plus haut.

Le plus long, et fastidieux pour moi, a été de découpé le papier droit ET aux bonne dimensions. Pour cela, j’ai triché un peu : Je dessinais le contour du tiroir, puis j’ajoutai sur les cotés quelques millimètres d’ajustement en plus.

Finalement ce meuble d’appoint va très bien dans la salle de bain, où mes multiples élastiques, barrettes et épingles ont chacun trouvé leur place.

 

0

Bidouilles de Noël 2019

Comme tous les ans, j’ai bidouillé ma déco de Noël. Cette année, j’avoue m’être un peu lâché aussi bien à domicile qu’au travail.

Au CDI 

Après avoir vu pas mal de réalisations de sapins faits avec des livres en bibliothèque, j’ai tenté d’en faire un au CDI avec de vieux livres. Les élèves ont été ravis de participer à leur réalisation.

  • Le sapin de Noël

Après avoir fait le sapin, un bonhomme de neige en encyclopédie double face s’imposait.

Ainsi qu’un père Noël à l’aide de petits Roberts.

A la maison

Cette année, j’ai fait une légère décoration intérieur et une plus complexe dehors.

  • A l’intérieur

Le sapin et mes dernières réalisations suffisent.

A l’extérieur, je n’ai pas voulu faire une mise en scène compliqué de type village.

Beaucoup d’éléments du décor proviennent  de matériaux de récupération trouvés…dans le jardin. Pour faire les arbustes, j’ai utilisé des fleurs de lierre plus ou moins fleuries que j’ai posé ou piqué dans la fausse neige. Les arbres sont en réalité des repousses de laurier-sauce.

Le gravier et les fleurs de lierre transforment la glace en mini patinoire.

Pour faire le chemin doré, j’ai utilisé des piques à brochettes que j’ai collé et peint en doré. Les barrières des moutons et le toit de la cabane sont en bâtonnets de glace.

Mes réalisations

1/ La cabane

J’ai eu un peu plus de mal à la réaliser. Elle est faite en pâte à modeler séchant à l’air libre.

Tout d’abord, j’ai voulu assembler de petites boules façons pierre pour faire comme une cabane de berger. Sauf que le poids de la pâte a fait s’écrouler l’édifice au niveau de la fenêtre. Si bien que j’ai fini l’assemblage au pistolet à colle. Mais chut !

Le toit est fait de bâtonnets à glace. 

2/ Les petits pots

Pour cela, j’ai réutilisé des pots vides que j’ai rempli de fausse neige. J’y ai ajouté des personnages que j’ai réalisé en pâte fimo : un père Noël, un renne, un bonhomme de neige et un sapin.

Voilà c’étaient mes bidouilles de Noël 2019. Il me reste à vous souhaiter de bonnes fêtes et bidouillez bien !

 

0

Bidouilles de Noël 2018

Pour une fois je m’y prends tôt pour faire mes décorations de Noël mais entre la météo exécrable et le fait que mes oreilles “bioniques” épuisent mon cerveau à une vitesse folle, j’ai préféré rester au coin du feu à bidouiller.

L’an dernier, je m’étais lancé avec plus ou moins de succès dans des chouettes en laine. Cette année, j’ai customisé des …Pommes de pin.

Matériel

  • Pommes de pin bien ouvertes
  • 1 bombe de peinture argent
  • 1 pistolet à colle
  • des chutes de ruban, de laine, des perles etc…tout ce qu’on peut récupérer

Préparation

La décoration 2018

Elle est beaucoup plus épurée que l’an passé. Il y a beaucoup de récup’, notamment pour la “patinoire”

0