Calculez la zone des 100 kilomètres pour les déplacements dès le 11 mai

Le 11 mai prochain, si tout va bien, ce sera le début du déconfinement. Jusqu’à présent on avait  le droit de se déplacer pour faire des courses de 1e nécessités ou un peu d’exercice pas plus d’1h/ jour à maximum 1km de chez soi. Ayant un grand jardin, j’avoue ne pas eu d’intérêt à définir cette zone d’1km. 

Mais 100 km, cela devient d’autant plus intéressant quand on habite pas très loin de l’océan et que les beaux jours approchent.

Comment définir cette zone de 100 km ?

 A partir du 11 mai, “Il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf (…) pour les déplacements à plus de 100 km du domicile, qui ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel“. “GEO Portail”  est un outil en ligne qui permet de définir avec précision jusqu’où on peut se déplacer, dans la limite de ces 100 kilomètres.

Si je propose cet outil aujourd’hui, c’est qu’il peut être utile dans d’autres situations, comme par exemple quand on cherche à acheter une maison pas loin de son travail, voir quels lieux on peut visiter en vacances à partir d’un point de chute etc…

Comment ça marche

1/ Aller sur le sur le site Geoportail, www.geoportail.gouv.fr/carte

2/ Dans la colonne de droite, après avoir cliqué sur la clé à molette, choisir “Mesures” puis “Calculer un isochrone”.

3/ Choisir “Calculer une isodistance”

4/ Saisir la  ville, ou l’adresse complète  rechercher puis définir la distance en cliquant  “Isodistance” (alors que c’est le bouton chronomètre qui est présélectionné par défaut ). Préciser “100” kilomètre dans le bloc distance.

5/ Lancer “Calculer” en bas de cette colonne de droite pour voir la carte apparaître. 

Lire le résultat

Le cercle vert définira la zone des 100 km. Mais pour connaître exactement les villes accessibles, il suffit d’empiler les cartes. On choisit son modèle de carte  dans la colonne de gauche : vues aériennes, carte IGN, plan IGN, carte topographique etc… Pour la choisir ou la désélectionner, il suffit de cocher  ou décocher le modèle dans la colonne de droite.

Attention pour que le “cercle vert” apparaisse, il faut que la carte isodistance soit en premier dans la colonne de droite. Pour cela, il suffit de faire un glisser-déposer de la carte n°2 et de la positionner en carte N°1.

En attendant qu’on puisse réellement reprendre une vie normal. Prenez soin de vous !

0

Transformer un disque dur d’un PC portable en disque dur externe.

Mon ancien ordinateur porteur ayant décidé de rendre l’âme, il m’a tout de même légué son disque dur. 1T avec des dossiers, des souvenirs et pas mal de place de libre. Seulement voilà, comment m’en servir. Tout simplement en le convertissant en disque dur externe.

 

Matériel

  • 1 disque dur dans un PC portable en pièces détachées
  • 1 boitier (9 à 10€ environ)
  • des tournevis de précision

Réalisation

Durée : 5 min maxi.

1/ Démonter le disque dur en le dévissant de son emplacement sur le PC

2/ Débrancher le disque dur de l’ordinateur

3/Enlever le disque dur de son support

4/ Le brancher sur la prise du boitier

5/ L’insérer dans le boitier et revisser le boitier. Vous voilà avec un disque dur externe d’1T (pour ma part) quasi neuf.

Pour accéder aux informations sous windows 10, il faut partager le dossier, sinon il vous indiquera que vous n’avez pas les droits pour y accéder.

Pour cela, dans Bureau, sélectionner le disque dur, clic droit “Propriétés”, puis cocher partager les dossiers et refermer. Voilà, vous avez maintenant un disque dur opérationnel ! Reste à lui fabriquer une jolie housse de transport

0

La pochette

L’Education nationale et le conseil départemental m’ont gentiment fourni une tablette (à la pomme) dans le cadre du plan numérique. Seulement comme ce sont des gens avec un grand sens pratique, ils m’ont fourni la tablette dans une housse qui ne peut pas accueillir le clavier fourni avec.

Pour mon anniversaire, j’ai eu une jolie pochette doublée voile (Merci Cathy) et ainsi est née l’idée d’en faire une petite pochette de transport pour la tablette et son clavier. Voici la réalisation faite au coin du feu avec ma maman.

 0

Convertir des documents numériques

Il m’est arrivé bien souvent de vouloir utiliser des documents numériques et d’être coincée par leur format. Heureusement, aujourd’hui, il existe des outils de conversion en ligne ou en hors ligne. Tout ceux présenté ici sont gratuits et légaux.

Convertir un ebook

Je possède une liseuse que j’emmène partout (voyage, rendez-vous etc…) et je possède un certain nombre  d’ouvrages numériques (rassurez-vous, j’en achète et lis toujours autant en papier). Ma liseuse est une Kindle et utilise donc un format propriétaire en azw ou mobi. Mais il m’est arrivée plus d’une fois de trouver de chouettes ouvrages en epub et ma liseuse ne les lit donc pas. Deux possibilités :

  • La conversion en ligne

Pour cela, j’utilise Online-convert.com.

 

Il permet la conversion en direct de tous un tas de format différents : epub/mobi, png/jpeg, pdf/.doc etc… Il est entièrement gratuit et sans inscription. Son fonctionnement est expliqué dans la vidéo ci-dessous.

 

 

 

  • Calibre

Calibre est un logiciel libre, créé par Kovid Goyal, de  gestion de livres numériques permettant l’affichage, la conversion, l’édition ou le classement de livres électroniques dans les principaux formats.  Il permet  de gérer votre collection d’ebooks, les convertir dans une multitude de formats, les synchroniser avec une liseuse, etc….Il est utilisable en hors connexion.

A télécharger ici

Pour les PDF : 

Deux outils indispensables :

 Il permet de convertir un PDF en tout ce qu vous voulez y compris de séparer des pages d’un document. Il fonctionne sur le même principe qu’Online-convert.com. Et il est entièrement gratuit.

 

 

 

Mon préféré pour convertir un PDF en images lorsqu’on veut l’intégrer à un site. Il est gratuit et fonctionne comme les deux logiciels précédents. Pour récupérer les documents, 2 solutions : – Soit télécharge le fichier Zip et le décompresser (avec Winzip, par exemple), soit télécharger uniquement les pages souhaitées.

Bonne conversion !

 0

Première bidouille : Le collier-livre

Voici une première petite bidouille que j’ai faite. J’avais déjà un collier avec un pendentif livre en cuir. Lors d’une formation, on nous a donné un livre miniature. L’idée d’en faire un pendentif est alors né. Prochainement des boucles d’oreilles assorties vont être, elles aussi, réalisées.

0