Les fraises « mojito »

Après ces quelques instants d’absences, voici une nouvelle bidouille culinaire : Les fraises préparées façon mojito.

Mon allergie aux fraises, que j’adore par ailleurs, est à l’origine de la recette. En effet, les fraises vendues dans le commerce, même bien lavées et préparées me donnent d’affreuses crises d’urticaire. Bizarrement, avec celles que je fais pousser dans mon jardin, je n’ai pas ce genre de problème. La seule solution pour en continuer d’en manger sans devoir prendre de médicaments est…de les arroser de citron.

Ingrédients 

  • Des fraises
  • 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 2 cuillères à soupe de rhum
  • 1 jus de citron
  • de la menthe

 

 

Préparation

  1. Nettoyer les fraises à l’eau claire
  2. Les découper en quartiers
  3. Saupoudrer les fraises de 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
  4. Verser les 2 cuillères à soupe de rhum et de citron.
  5. Mélanger.
  6. Lors du service, ajouter une ou deux feuilles de menthe.

Pour ceux qui préfèrent sans alcool, on peut remplacer le sucre, le rhum et le citron par un peu de sirop Monin « Mojito »

On peut aussi tout simplement ajouter au sucre et au citron, un sachet de sucre vanillée.

Bon appétit !

 

0

D’aillets et d’oeufs

Les vacances s’achèvent et je dois quitter mon beau Sud-ouest. Cela me « daille » un peu mais j’ai ramené quelques ingrédients dans ma valise.Dont des aillets.

Mais qu’est ce qu’un aillet me direz-vous ?

Un aillet c’est de l’ail jeune,une jeune pousse d’ail d’environ 3 mois d’environ 20 cm de haut qui ressemble à un mini poireau et dont le bulbe n’est pas encore formée. Plus jeune il est meilleur il est.

 L’ail jeune d’Aquitaine (aillet) est à la fois un condiment, un légume-aliment et un remède (antiseptique, dépuratif,…). Il ne faut pas le confondre avec les jeunes pousses d’oignons. Il est récolté au printemps lorsque la tige fait environ 1cm de diamètre. Il se vend en botte de quatre ou cinq aillets. On le trouve localement sur les marchés, à partir du mois de  mars.

Comment le manger ?

On peut le manger à la croque-au-sel, mais il vaut mieux éviter d’enchaîner cette dégustation avec un rendez-vous galant. On peut également l’ajouter ciselé avec de la salade, comme on le ferait avec de la ciboulette. On peut aussi l’utiliser comme une gousse d’ail pour parfumer un gigot d’agneau, dans des pommes de terre au four avec un poulet etc…

Le plus souvent, il est préparé en omelette, mais aujourd’hui je vais vous le proposer en version oeufs au plat/ventrèche.

La recette du jour

Ingrédients

  • 2 oeufs
  • 2/3 aillets
  • 2 tranches de ventrèche (Pour les nordistes, c’est de la poitrine séchée poivrée)

Préparation

  1. Peler les aillets
  2. Les découper en rondelles ou en deux selon notre préférence. Réserver.
  3. Couper les tranches de ventrèche en 2 et les faire revenir dans un peu d’huile
  4. Après avoir retourner les tranches de ventrèche, casser les oeufs dessus
  5.  Ajouter les aillets et laisser cuire.

 

 Il parait aussi que c’est excellent contre la gueule de bois. Il faudrait manger un brin d’aillet , à jeûn, au petit déjeuner et adieu  la gueule de bois  ! (Bonjour l’haleine aussi !)

0

Les rouleaux de printemps

Après le riz cantonais, on continue avec un autre classique de la cuisine asiatique : Le rouleau de printemps.

Il est très facile à préparer, l’étape la plus difficile étant le « roulage ». Accompagné d’une sauce aigre-douce légèrement pimentée, il constitue une entrée rafraîchissante.

Ingrédients

  • 1 ou 2 carottes
  • feuilles de galette de riz
  • Vermicelle de riz
  • 10/12 crevettes décortiquées
  • 150/200 gr de poulet émincé
  • Salade
  • 1 concombre
  • feuille de menthe, coriandre etc…
  • germes de soja (ou haricot mungo)
  • 1 feuille de papier sulfurisé
  • du film étirable

Préparation

1/ Éplucher et râper les carottes. Réserver

2/ Faire revenir le poulet, le saler et poivrer. Réserver.

3/ Cuire le vermicelle de riz en le plongeant quelques minutes dans de l’eau bouillante. Égoutter et réserver

4/Laver et effeuiller la salade

5/ Mettre dans un saladier de l’eau chaude. Y tremper au fur et à mesure les feuilles de galette de riz. Celle-ci doit devenir souple et transparente.

6/ L’étaler sur la feuille de papier sulfurisé.

7/ Mettre les ingrédients sur le haut de la feuille dans l’ordre suivant :

  • Crevette (1 ou 2 selon la taille)
  • Salade
  • vermicelle
  • concombre, carottes rapées
  • soja
  • poulet
  • Feuilles de menthe, de coriandre

 

 

 

8/ Commencer à rouler la feuille de riz assez serrée puis une fois roulée, rabattre les côtés.

Recommencer l’opération autant de fois que nécessaire.

 Astuce :

Afin de conserver plus longtemps vos rouleaux de printemps et leur donner une meilleure tenue, il faut les emballer dans du film étirable.

On peut mettre ce qu’on veut comme crudités dedans comme par exemple de l’avocat.

 

 

 

0

Riz cantonais

En cette période de Nouvel An chinois, une recette asiatique s’imposait : Le riz cantonais.

C’est une recette très facile à réaliser puisqu’il s’agit d’ajouter au riz différents ingrédients. On peut faire varier les ingrédients à son gré et utiliser le corps gras de son choix pour les faire revenir. C’est un plat très populaire dans le monde chinois car il est savoureux et nourrissant, pouvant être économique ou raffiné selon le choix des ingrédients.

Préparation : 30 min

Ingrédients

  • Riz
  • 1 oignon
  • 2 tranches de jambon
  • 1 carotte
  • 2 oeufs
  • 3 cuillères à soupe de petits pois
  • Sauce soja
  • Sel, poivre
  • Ciboulette

Préparation

1/ Faire cuire le riz. Et réserver

2/ Faire revenir les oignons. Réserver.

3/Battre les œufs en omelette. Saler, poivrer. Cuire l’omelette et réserver.

4/ Couper le jambon en tout petits morceaux

5/Éplucher la carotte, la couper en petits cubes et les faire revenir. Réserver.

Tous les ingrédients sont prêts .

6/ Il ne reste plus qu’à les ajouter un par un au riz.

 

7/Émincer la ciboulette et l’ajouter à la préparation

8/Saler et poivre l’ensemble

9/Faire réchauffer l’ensemble avec un peu de sauce soja et déguster !

Bon appétit !

Aujourd’hui, je n’ai pas mis de carottes car je ne suis pas très fan des carottes. Mais on peut ajouter des petits morceaux de crevettes, des petits cubes de lard blanc etc…

Cette préparation se congèle très bien.

1

Le 654321 à la pêche

La recette de la semaine, le 654321 à la pêche est un…gâteau. Très facile à réaliser, tous les dosages se font à l’aide d’une simple cuillère à soupe. C’est une recette ultra facile à faire avec des enfants. (Recette de ma maman  🙂 )

Ici elle est faite avec de la pêche, mais elle peut être nature, au chocolat etc… La cuisson peut même être au micro-ondes (Compter 5 min de cuisson four au max), même si le résultat est un peu plus sec.

Préparation  5 min                                                                 Cuisson : 25 min à 220°

Ingrédients

  • 6 cuillères à soupe de farine
  • 5 cuillères à soupe de sucre
  • 4 cuillères à soupe de  lait
  • 3 cuillères à soupe d’huile
  • 2  oeufs
  • 1 sachet de levure
  • Des pêches au sirop

Préparation

1/ Séparer le blanc des jaunes d’oeuf

2/ Dans un saladier, verser tous les ingrédients dans le même plat excepté les blancs d’oeufs.

3/Bien mélanger jusqu’à blanchissement de la pâte

4/ Battre les blancs en neige.

5/ Les incorporer à la pâte

6/ Verser la pâte dans un plat beurré et fariné (ou sur du papier sulfurisé)

 

 

7/ Couper les pêches en morceaux et les incorporer à la pâte

 

8/ Cuire 25/30 min au four à 220°

Et bon appétit !

 

 

 

 Astuce : on peut verser le sirop des pêches sur le gâteau une fois cuit pour un goût « Baba au rhum » ou en verser dans la pâte pour accentuer le goût de la pêche. Il suffit juste de diminuer un peu la quantité de sucre. 

Si vous doublez les doses, pas la peine de doubler la quantité de levure. Un sachet suffit .

 

 

0

Les samossas au bœuf et aux oignons

Il y a un petit moment que je ne vous avais pas proposé de recettes. En voici une facile et qui si vous êtes aussi doués que moi, donnera à vos doigts une jolie couleur jaune.

Préparation : 20 min     Cuisson : 15 min

Ingrédients

  • 2 oignons émincés (ou des oignons déjà émincés surgelés)
  • de la viande de bœuf hachée
  • 2 cuillères à café de curry/curcuma
  • 10 feuilles de brick
  • Vermicelle de riz
  • une pincée de piment
  • Sel, poivre
  • 2 cuillères à soupe de vin blanc

Préparation

  • Émincer les oignons. Les faire revenir.

  • Y ajouter la viande hachée. Saler, poivrer et mettre les 2 cuillères à café de curry. 
  • Verser le vin blanc, ajouter le piment et laisser mijoter.
  • Dans un plat, mettre le vermicelle de riz à cuire le mettant dans de l’eau bouillante 5 min. L’égoutter et l’ajouter à la préparation
  • Mettre le four à préchauffer sur 220°C
  • Découper les feuille de brick en 2 à la pliure. Les garnir avec la préparation et les plier en triangle.

On peut les badigeonner d’un peu de beurre si on veut obtenir un effet doré…Mais c’est plus gras.

Mettre au four 15 min à 220°C sur du papier sulfurisé.

Et dégustez !

 

 

Astuces :

  • On peut remplacer le curry par du paprika.
  • Les oignons émincés surgelés sont plus pratique à doser et plus facile à conserver.

 

 

 

0

Le carnet de recettes

Voici une petite réalisation faite pour un cadeau de Noël à partir d’un cahier fantaisie vierge.

 

Il est constitué de feuilles de couleur type papier pas tout à fait buvard mais un peu pelucheux. Il est juste broché.

 

 

 

 

 

Pour le décorer, j’ai utilisé différents éléments classiques du scrapbooking, comme par exemple ici, des étiquettes type ardoise de bistrot et de différents masking tape (Merci les magasins Action !  😉  )

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin de lui donner un vrai aspect livre de recettes, je lui ai fait un sommaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin de retrouver facilement les recettes, le cahier a été divisé en 3 parties : Entrées, plats, desserts. Pour chacune des parties, j’ai laissé des pages vierges pour permettre l’ajout de nouvelles recettes.

Les recettes sont toutes maison, héritées de mes grands-parents paternels.

 

Il s’agit de la 2e version de ce recueil de recettes. Certaines recettes paraîtront peut-être ici.

 

 

0

La tarte aux pommes exotique

Comme il y a un petit moment que je ne vous ai pas proposé de recettes, voici une recette légère (enfin presque  😛  ) de tarte aux pommes.

Recette facile. 15 min de préparation, 40 min de cuisson

Ingrédients

  • 2 grosses pommes
  • 1 pâte feuilletée (bon ok c’est un plan de feignasse mais une pâte feuilletée bio toute prête ou du boulanger c’est aussi bon)
  • 100gr de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100 gr de noix de coco en poudre
  • 50 gr de beurre fondu
  • 20 gr de farine
  • 2 oeufs
  • de la  confiture de mangue au rhum vieux
  • 1 cuillère à café de rhum

Préparation

1/ Éplucher les pommes, les couper en fines tranches

2/ Les mettre dans un saladier avec la cuillère à café de rhum et le sucre vanillé. Les mélanger régulièrement.

3/ Mettre la pâte feuilletée dans un plat. La piquer avec une fourchette et la faire cuire à blanc au four 5 min.

4/ Dans un saladier, mélanger le sucre la noix de coco râpée, la farine, le beurre fondu et les œufs

5/ Étaler la confiture sur la pâte.

 

6/ Disposer dessus les pommes

 

7/Étaler sur le dessus de la tarte la préparation à la noix de coco

8/Faire cuire la tarte 40 min au four à 220°C

9/ Servir tiède.

Bon appétit !

0

Le Tourain blanchi à l’ail

Quand le froid s’installe, il y a une soupe qui me rappelle toujours l’enfance, mes grands-parents et mon Sud-ouest natal : le Tourain  blanchi à l’ail. Voici la recette que mon arrière-grand-mère et ma grand-mère faisaient :

Ingrédients :

  • Ail
  • Huile
  • Eau bouillante
  • 1 œuf
  • Vermicelle
  • Vinaigre
  • Sel, poivre

Préparation

1/ Eplucher et émincer l’ail

2/Faites revenir l’ail dans l’huile

3/ Rajouter l’eau bouillante.

Astuce : pour gagner du temps je triche, je mets l’eau à chauffer avant dans la bouilloire.

4/ Y mettre le vermicelle à cuire

5/ Séparer le blanc du jaune de l’œuf

 

6/Mettre le blanc à pocher dans le bouillon

7/ Laisser mijoter

 

8/ Pendant ce temps, mélanger le jaune d’œuf avec le vinaigre

9/Hors du feu, ajouter à la soupe ce mélange jaune d’œuf/vinaigre à la fin de la cuisson. . Elle « blanchit », d’où son nom  !

10/ Saler et poivrer selon votre convenance.

Et bon appétit !

Et comme c’est une recette du Sud-ouest, j’ai toujours vu les anciens mettre une goutte de vin rouge dans le fond de l’assiette à la fin de leur soupe pour faire Chabrot.

Pour ceux qui craindraient d’avoir une haleine chargée en ail pendant une semaine (minimum 😛 ), il suffit de ne pas manger les morceaux d’ail.

0

Les cannelés de la reine

Ayant été invitée chez des amis et proposé d’amener le dessert, je me suis décidé à faire une recette de mon Sud-ouest natal : Les cannelés.

La première fournée a eu une cuisson pour le moins curieuse…en plus il faut vraiment que je m’achète des moules suplémentaires, j’ y gagnerai en temps de cuisson.  Vous ne verrez pas d’images de ces cannelés car bien qu’ayant un physique de cannelés ratés, ils ont tous été mangés ! C’est donc que la recette est bonne…


Ingrédients :

  • 50cl de lait entier
  • 100gr de farine
  • 250 gr de sucre
  • 2 oeufs entiers
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 100gr de beurre (50 gr pour la pâte, 50gr pour beurrer les moules)
  • 1/2 gousse de vanille
  • du rhum
  • 1 pincée de sel

Préparation

1/ Couper la vanille en 2 et l’égrener

2/ Mettre le lait, la vanille et les 50gr de beurre à bouillir

3/ Pendant ce temps, dans un saladier mélanger le sucre, la farine et la pincée de sel

4/Mettre en une seule fois les oeufs entiers et les 2 jaunes (les blancs peuvent devenir de délicieuses meringues).

5/ Bien mélanger. Le mélange doit blanchir.

6/ Y ajouter le lait bouilli et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte lisse.

7/La laisser refroidir avant de la mettre une nuit au frigo dans un pichet verseur

 

Le lendemain….

 

 

 

 

1/ Faire fondre les 50gr de beurre et beurrer avec les moules au pinceau

2/A l’aide du pichet, remplir les moules presque en entier

3/ La cuisson

Bien faire préchauffer votre four.

Cuire les cannelés 20 min thermostat 240°C (mon four ne monte pas plus haut) puis baisser le thermostat à 180°C pendant 1h20-1h30  suivant votre four. C’est l’étape la plus difficile pour moi car je ne maîtrise pas bien encore mon four.

4/Démouler à chaud et laisser refroidir.

Et bon appétit !

0